Ma section UBA-BTS – ON6BS

 

Présentation de ma Section UBA-BTS – ON6BS

La section du Brabant Sud (BTS), après plusieurs années d’inactivité, redémarre en 1964 sous l’impulsion de ON4GN, notre premier CM, et de ON5HU (ONL à l’époque), et qui succéda à ON4GN. La section occupait un local aimablement mis à notre disposition, par et dans les bâtiments de l’Institut Technique de l’Etat à Court-St-Etienne (actuellement l’ITP).

          Ce fut les années glorieuses du BTS pendant lesquelles furent organisé de nombreuses activités, tel que ; fielddays, assemblée générale de l’UBA, rallyes radio et chasses au renard, et cela avec la participation d’OMs étrangers (à l’époque, le renard était un émetteur opéré par un OM et installé à plusieurs kilomètres du point de départ, et “la chasse” se faisait donc en voiture).

          Un grand événement fut, en 1966, le jumellage avec la section française Nord59.

            A noter aussi les nombreuses coupes de contest remportées par ON6BS.

          Lors de la crise pétrolière en 1973, les restrictions de chauffage nous font quitter l’Institut pour nous installer provisoirement dans un local communal à la rue Defalque, pour ensuite occuper deux pièces de l’ancienne maison Communale de Céroux-Mousty (ayant été absorbée par la commune de Ottignies) et située sur la place de Céroux, et à partir duquel ont eu lieux de nombreuses activités tel que contests, fieldday et chasse au renard.

          Mais après quelques années, la commune de Ottignies décide d’utiliser ces locaux pour l’agrandissement de la nouvelle salle des fête et la section trouve un local à la maison de la Citoyenneté à Ottignies ou la section BTS se réunit actuellement tous les premiers vendredi du mois.

BTS – Section Brabant Sud   – BTS – ON6BS

 
 
Le radio-amateurisme, un hobby centenaire.

     Le12 décembre 1901 à 12:30, Marconi effectuait la première communication radio transatlantique. A cette époque de pionniers, les précurseurs des télécommunications étaient des hommes animés d’une curiosité scientifique, des expérimentateurs dans l’âme, des Amateurs avant la lettre. (Avec ” A ” majuscule comme amour, qui aime !) 
     Ces technologies nouvelles ont engendré l’enthousiasme de curieux de sciences et de technologies. Des partenaires de communication. Le Radio amateurisme était né. 
     Animés par la même curiosité scientifique que leurs illustres partenaires, les radio amateurs ont, par leur collaboration qualitative, rapidement été reconnus et appréciés pour leur collaboration efficace. Depuis cette époque glorieuse, ils bénéficient auprès de TOUS LES ETATS, dans le monde entier, d’une reconnaissance officielle. Les radio amateurs sont autorisés à construire et entretenir la station radio qu’ils opèrent. Pour s’assurer de leur compétence technique, les administrations en charge des télécommunications leur imposent un examen au terme duquel leur aptitude est confirmée par l’octroi d’un indicatif de station.      En Belgique, cet indicatif débute  – comme celui des aéronefs (avions, montgolfières, etc.) – par les lettres O et N. Il est suivi d’un chiffre qui indique le niveau d’aptitude du titulaire, il est suivi par deux ou trois lettres qui différentient chaque station.
     Les radio amateurs s’intéressent principalement à l’aspect technique de la transmission. En matière de contenu, les radio amateurs ne peuvent, sauf requête officielle, se substituer aux réseau de communication officiels établis. Dans les conversations, ils abordent uniquement les aspects techniques et scientifiques propres au hobby. Les propos sont apolitiques. Ils font fi des aspects confessionnels. Il leur est interdit de traiter de sujets personnels ou polémiques.
     Les administrations des télécommunications internationales leur permettent d’exploiter des segments du spectre des fréquences dans de nombreuses gammes. Elles s’échelonnent des grandes ondes, aux ondes moyennes, aux ondes courtes (Celles-ci permettent des contacts intercontinentaux). Ils accèdent aussi aux hautes fréquences et aux micro ondes qui soutiennent les contacts ” à vue “, y compris les communications par satellites (dont ils sont aussi les concepteurs!). Les radio amateurs communiquent à l’aide du code morse, par la voix, par l’image (Fax, télévision à balayage lent) et à l’aide de transmissions digitales (Le packet, l’Internet, le GPS, etc.). Pour s’exercer à ces diverses techniques, ils organisent des concours ” pour la gloire ” qui favorisent la formation et l’entretien de réseaux de communication. Une fois par an, ils s’adonnent à une manifestation particulière qui les amènent à monter de toutes pièces un site de télécommunications dans un endroit nu, dépourvu de ressources énergétiques. Ces ” Field Days ” sont l’exercice qui fait des radio amateurs le dernier rempart de communication lorsque les moyens officiels sont défaillants (Catastrophes naturelles, accidents majeurs, etc.). Ils constituent le réseau d’urgence de la Croix rouge qu’ils assistent lors de manifestations sportives de masse ou de cas d’urgence. 
     Le radio-amateurisme est un loisir qui captive ceux qui aiment à découvrir et à comprendre ces phénomènes naturels et scientifiques qui sous tendent les communications sans fils. 
     Pour favoriser le renouvellement des membres, les radio amateurs ont obtenu des autorités la révision des exigences en matière de connaissances techniques et réglementaires. Aujourd’hui, après une formation de quelques dizaines d’heures délivrée bénévolement au sein des radio clubs, les aspirants sont à même de présenter l’examen de premier niveau, ouvrant largement l’accès à la découverte et à l’exploitation d’une station radio de faible puissance. Cette licence est accessible à des adolescents dès 13 ans. Les férus de technique peuvent présenter un examen techniquement plus approfondi et obtenir une licence donnant accès à toutes les possibilités permises par la réglementation. Bref, il ne faut pas être physicien, ingénieur ou technicien pour pouvoir s’adonner aux joies du radio amateurisme !

     Si le cœur vous en dit, nous vous invitons ardemment à participer à l’ambiance d’entraide et de partage de connaissances qui s’exprime entre les radioamateurs du monde entier.

Email de Contact pour tout renseignement on5hq@uba.be